Le doux électrochoc photographique

27 juin 2016

Je n’ai pas trop de problèmes avec mon reflet dans le miroir. J’aime me regarder même, prendre soin de moi. Hydrater ma peau extra sèche avec mes crèmes chouchoutes. Mettre du mascara sur mes cils pour faire ressortir mes yeux bleus-verts suivant la météo. Peindre mes lèvres avec ce mauve vintage que j’aime d’amour. Je scrute cet autoportrait réaliste dans la glace piquée de dentifrice, je souris et j’entre dans le nuage de parfum pour parfaire ma tenue.

Voilà je suis prête. Pas plus mais parfois moins. Plus je bronze et plus je me préfère au naturel. Plus je vieillis et moins je me maquille aussi. Parfois j’ai envie, d’autre fois non.

La vie quoi.

Je sors de la salle de bain et une foule de supporters m’acclame en me disant que je suis TROP belle et m’embrasse. C’est quand même vachement bien de faire des enfants pour son ego. Avoir un mari aussi !

Je me regarde vite fait en pied dans le miroir en forme de robe accroché au bout du couloir. Mouai ce que je vois me plaît beaucoup moins par contre. J’ai regrossi, tout dans le ventre. Bam à vot’bon souvenir madame ! Je pensais que j’allais tenir sur la distance, mais mes vieux démons m’ont rattrapé … J’ai complètement lâché prise oui… sur mon rééquilibrage aussi. Je n’ai pourtant pas l’impression de me goinfrer, ni de m’affamer. Je me demande si un jour j’arriverai à comprendre pourquoi je ne maigris pas quoi que je mange… mais bon je ne vais pas m’attarder là-dessus j’ai une soirée filles qui m’attend. Je pleurerai sur mon gros sort demain eihn.

Je rejoins mes copines au resto, on commande des Mojitos, on rit. On est contente de se retrouver en vrai. On se parle très souvent sur le net, mais boire un mojito en messagerie instantanée c’est pas terrible ! je suis cette filleOn fait notre traditionnelle photo apéro, histoire de figer dans le temps ces soirées bien trop rares à nos goûts et de pouvoir se souvenir dans quelques mois, depuis combien de temps on ne s’est pas vus ! On pense aux absentes et on trinque à leur santé. On boit aussi faut pas déconner non plus. On se plaint de nos boulots, on refait le monde. Une soirée fille quoi !

Amy qui est aussi jolie que douée de ses mains m’offre un magnifique cadeau, que je me dois d’immortaliser lui aussi. Elle est assise en face de moi, je lui tends dons mon Iphone pour qu’elle fasse une belle photo de moi et de mon nouveau compagnon de boisson ! Elle fait deux clichés pour être certaine qu’un me plaise et d’avoir une bonne prise de vue. Oui il est assez difficile de satisfaire une blogueuse quand il s’agit de photos. Elle me rend ma pomme et je m’empresse de regarder le rendu.

je suis cette fille

Je ne remets pas en doute les compétences de photographe de ma copine mais j’ai juste envie de chialer quand mes yeux se posent sur mon écran. Je n’ai pas de problème majeur avec mon image, je suis consciente de mes défauts, de mon corps, de mon gras. Je sais tout ça. Mais parfois la vérité te claque un gros parpaing dans la tronche sans que tu t’y attendes.

3,2,1 partez. Virginie tu te prends LA claque ! Sur cette photo je ne vois que ma bosse sur le nez que je dois à un ballon de handball l’année de mes 12 ans. Gardien de but en cours de sport peut être dangereux crois moi. ORL et tutti quanti suite à cette frappe qui m’a tordu mon si joli nez ! Soit ce n’est pas le plus grave car au final je l’aime bien ma petite bosse moi. C’est comme une blessure de guerre.

Sur cette photo je ne vois qu’une fille bouffie. Grosse. Énorme. Je ne me reconnais pas. Je ne reconnais pas la personne que j’ai maquillé une heure plus tôt. Je ne reconnais pas la fille que je prends en selfie régulièrement (pour ne pas dire tous les jours). Où-est-elle ? On dirait que la meuf sur la photo l’a bouffé. Littéralement ! Je me suis mangé moi-même.

On dit souvent qu’on ne se voit pas vraiment comme on est, mais souvent l’inverse. On se voit plus grosse qu’on ne l’est. Moi j’ai l’impression que je me vois plus maigre que je ne le suis en vérité et que cette photo me rappelle à la réalité ! Va falloir que tu te bouges le cul et que tu arrêtes de te prendre pour une bombasse que tu n’es pas là !

En surfant sur instagram une fois rentré cette photo m’achève…

image1

Ok l’angle de vue n’est pas celui qui me met le plus en valeur c’est certain. Ok même une bombasse, vue de dessous c’est plus trop une bombasse. Ok le flamant rose est magnifique et c’est lui le centre de la photo mais t’as vu la baleine derrière ? Oui celle qui s’est verni les ongles là en pensant qu’on ne verrait pas son double menton ! Celle qui croit que son rouge à lèvres efface sa graisse. Celle qui se croit jolie malgré le surpoids… pardon l’obésité !

Je me suis endormie bien triste portant un poids de culpabilité bien trop lourd. Et je n’ai pas besoin de ça en ce moment, de poids en plus !

Le dimanche matin, je me suis levée, la tête endolorie mais n’ayant aucun rapport avec le mojito de la veille. Mon mari m’a pris dans ses bras et m’a dit que j’étais comme dans “Beverly Hills” le matin quand je me lève, encore coiffée et maquillée de la veille. Je me suis dit qu’il avait du se cuiter lui aussi en matant les Portugais courir après un ballon la veille. Ou que l’amour rendait bel et bien aveugle. Ma 7 ans m’a fait un câlin comme si je ne l’avais pas vu depuis trois jours et ma 11 ans m’a octroyé un “bonjour, c’était bien hier” autant te dire qu’en ce moment ça vaut tout l’or du monde venant d’elle. Je me suis sentie mieux, remplie d’amour … et de graisse aussi, mais avec un peu plus d’amour tout de même.

Plus tard en me brossant les dents, j’observais celle qui me faisait face et je ne reconnaissais pas la fille de la veille sur la photo. Je voyais toujours celle que je connais depuis longtemps. Celle que j’aime regarder, apprêter, démaquiller. Celle que j’accepte. Celle que je suis finalement.

Je ne suis sûrement pas faite pour être sur papier glacé, faut se rendre à l’évidence !

Certaines sont photogéniques… d’autres non !

Moi je ne le suis pas. Je m’aime une photo de 150 et samedi soir, ces deux petits clichés ont mis à mal mon amour propre…

Mais ce matin, les regards des hommes sur mon chemin m’ont remis du baume au cœur. Alors oui, se faire mater comme une bout de viande n’est pas toujours agréable, mais y’a des jours où ça te booste ton égo !

Moralité : Ne laisse pas une seule petite photo de toi, te faire croire que tu n’es pas une bombasse ! On est toutes des bombasses !

#KeurSurVous

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

5 Commentaires

  • Répondre Susu 27 juin 2016 sur 11 h 14 min
    je suis comme toi je ne me supporte pas en photo… donc si on me shoot je ne veux rien voir ^^
  • Répondre Borg 27 juin 2016 sur 13 h 58 min
    💖💖
  • Répondre Amygurumy 27 juin 2016 sur 20 h 33 min
    Oh !! Je m’en était pas rendu compte >_< Mince mince mince ! Tu es très jolie en étant comme tu es ! J'espère qu'il en ressort plus de positif quand même de cette soirée ! Et je suis hyper heureuse que le cozy mug te plaise !
    Tu as une super famille qui t'entoure. Tu es un vrai rayon de soleil quand on te voit. Honnêtement : je n'ai ABSOLUMENT pas calculé la bosse sur ton nez !
    • Répondre Virginie 28 juin 2016 sur 13 h 59 min
      Nan mais ce n’est pas de ta faute eihn !!! Je suis juste une bombasse qui n’est pas photogénique c’est tout lool
  • Répondre Vassilia 28 juin 2016 sur 13 h 48 min
    Je ne m’aime pas en photo seulement si les deux filles sont sur moi ! Alors arrête de te regarder en photo ! Tu es une bombarde !!!!!!
  • Ecrire une réponse