Le coeur au bord des larmes

15 novembre 2016

Il est parfois des décisions bien difficiles à prendre. Tu te dis que tout te tombe dessus au même moment. Alors quand tu cherches un sens à tout ça tu te dis que la vie veut te rendre plus forte, qu’elle veut te pousser à sortir de tes retranchements, qu’elle veut que tu oses enfin et que tu arrêtes de te cacher derrière des fausses excuses à la con. Elle veut te tester …

Mon mari part en mission à la fin du mois et ce pour minimum 1 an…

Je suis mitigée entre joie et tristesse. Mon coeur ne sait pas s’il doit être heureux pour lui ou malheureux pour moi. C’est une superbe opportunité pour sa carrière alors il ne doit pas la laisser passer et moi je ne dois pas l’en empêcher. Je ne supporterais qu’il se mette entre moi et mon boulot alors je n’ai pas le droit de le faire. Nous sommes des carriéristes, nous aimons les défis professionnels et cette épreuve en sera un. Le plus grand de notre vie ? Seul l’avenir nous le dira…

Alors oui il va rentrer, un week-end sur deux normalement mais rien n’est encore daté. Il ne rentrera pas sur le mois de décembre avant Noël ça c’est certain déjà. J’appréhende énormément son absence couplée à ma situation professionnelle actuelle qui se résume au néant…

Ce qui me fait le plus peur ce sont les soirées une fois les filles couchées et les week-ends seules… Ne parler à personne la journée je gère, mais le soir.. me coucher seule dans ce grand lit froid, j’ai du mal. Ne pas passer nos samedis et nos dimanches en famille va être dur sachant que lui sera seul aussi à 800 kms de nous…

Que sera notre vie de famille sans lui ? Comment allons nous gérer son absence ? Comment allons nous vivre ?

J’ai peur que nous prenions aussi des mauvaises habitudes de mère célibataire et d’enfants sans père … J’ai peur de jouer tous les rôles et de perdre certains moments plaisir avec les filles. J’ai peur qu’il n’ai plus sa place quand il reviendra… J’ai peur que ce voyage détruise notre équilibre… J’ai peur mais je ne lui dis pas. Je ne peux pas. Je ne veux pas …

Je suis en permanence au bord des larmes. J’ai envie de lui hurler de ne pas partir que je ne le supporterais pas. Nous avons fait un choix et nous devons l’assumer. Il s’est porté volontaire pour cette mission et c’est un choix commun, il ne me l’a pas imposé  loin de là. Je ne peux pas revenir en arrière parce que j’ai peur…

Alors oui il aura peut-être des semaines plus cool que les miennes ( ok il aura des semaines plus cool oui je sais !!! 🙂 ), je pense que nous allons aussi lui manquer mais il ne le dira pas… (Pudeur toussa toussa … oui mon homme n’est pas un expressif et il ne changera pas 😉 ). Nous allons vivre à un nouveau rythme et tenter de l’apprivoiser.

Nous avons déjà été séparés 11 mois pour une mission aussi mais il rentrait tous les week-end. Au début c’était dur et puis finalement ça a été… mais je travaillais. Quand j’ai été licenciée, il n’était pas là et les derniers mois ont été très rudes, tant est si bien qu’il est rentré parce que je ne pouvais plus gérer seule ma solitude qui me pesait trop …

Je pense avoir changé en 5 ans, pas mal… bon ok beaucoup, mais mes vieux démons sont toujours là. La solitude me pèse et je déteste vivre seule. Oui les filles sont là mais ce n’est pas pareil, ok elles sont grandes maintenant et elle m’aide beaucoup mais ce n’est pas pareil non plus …

Il faut absolument que je mette ce temps à profit plutôt que de pleurer sur mon sort.

On est plus forts que tout alors on va y arriver…!!!

J’ai un nouveau roman sous le coude dont le sujet est l’amour à distance … Hasard ou coïncidence …?

Je viendrais m’épancher ici et j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

3 Commentaires

  • Répondre Sigoillot 15 novembre 2016 sur 8 h 28 min
    Tkt ça va bien se passer tu va trouver à tous occuper oui écris encore un roman j adore allez bon courage j ai connu ça mon ex sur une année il était absent 10 mois de l année on prend nos habitudes et entre la maison les enfants l école et le quotidien ça passe vit😘
  • Répondre Marionle6tron 15 novembre 2016 sur 8 h 37 min
    J’ai vécu deux mois solo entre la séparation avec mon ex et l’arrivée définitive de mon chéri… Lucas n’avait pas deux ans, autant dire que je passais mes soirées à textoter mon homme !
    Courage Virginie et consacre ce temps à tr recentrer et trouver cette voie qui te mènera au bonheur 😉
    Et puis nous on sera toujours là pour te lire et te soutenir 🙂
  • Répondre la fée biscotte 15 novembre 2016 sur 12 h 42 min
    Je te comprends la situation doit pas être facile à vivre. je crois que sur le coup je serai contente pour lui, et pour pouvoir profiter du lit ;-p Mais le moment venu, jours après jours je pense que je commencerais à me sentir seule.
    Après dis toi que si c’est une belle opportunité pour lui, ça doit l’être pour vous aussi. Si tu as confiance en ton couple vous ne serez pas touché. Je vous souhait plein de courage pour faire face à cette situation.
  • Ecrire une réponse