La maitresse

31 janvier 2017

Certains chantaient trois nuits par semaine, moi je chanterai quatre nuits pas mois, c’est sa peau contre ma peau et je suis avec lui.

Plus les semaines passent et plus j’ai l’impression d’être l’autre de sa vie, de notre couple.

Celle qui n’a pas assez de légitimité pour être quotidienne.

Je le regarde essayer son nouveau manteau que je n’aurais pas la primeur de le voir porter, il le mettra là-bas pour d’autres que moi.

Je le regarde se préparer, mettre du gel dans ses cheveux, lisser le col de sa chemise, nouer ses lacets et ajuster son levis. Je l’observe se sourire dans le miroir content du reflet qu’il lui offre.

Je me surprends à être jalouse de ceux qui vont pouvoir profiter de lui la semaine alors que moi je serai seule chez moi.

Parfois je ne me sens plus à ma place dans notre couple, j’ai l’impression d’être comme la maîtresse qui le regarde se rhabiller après un cinq à sept clandestin.

La mélancolie me gagne.

Un dernier baiser volé aux portes de l’aéroport et il nous laisse, valise à la main, sans se retourner.

Quinze longs jours avant de sentir ses lèvres sur les miennes, sa main dans mon cou, son corps contre mon corps.

Quinze jours seule à me nourrir de nos souvenirs, de son odeur laissée sur son oreiller, de nos étreintes passées.

Telle la maîtresse, j’attends qu’il m’appelle ne voulant pas le déranger.

Je vis à son rythme, dans son ombre, dans son sillage.

Quatre nuits par mois je suis la maîtresse de mon mari.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

8 Commentaires

  • Répondre Mère Cailloux 31 janvier 2017 sur 8 h 19 min
    Tout plein de courage, sois forte *câlin virtuel*
    :* :*
    • Répondre lalague carole 31 janvier 2017 sur 10 h 06 min
      💕💜😘😍💖💞💓💗💋
  • Répondre Sophie mum 31 janvier 2017 sur 9 h 00 min
    Pleins de bisous ma belle
  • Répondre Marie 31 janvier 2017 sur 9 h 58 min
    Rien que je ne dirais t’apaisera … Je peux juste te dire que ta plume en est que plus belle malgré cette épreuve !
    Des bises
  • Répondre vassilia 31 janvier 2017 sur 10 h 24 min
    chaudoudoux ma belle, quelle drôle de sensation quand même… tu lui en as parlé ?
  • Répondre Line 31 janvier 2017 sur 10 h 48 min
    J’espère que vous trouverez un rythme qui vous conviendra mieux, avec le temps, trouver cet équilibre. Le manque c’est bien dans un couple, mais quand c’est trop…
  • Répondre Delph Dolce 31 janvier 2017 sur 12 h 37 min
    <3
  • Répondre Mademoiselle 31 janvier 2017 sur 17 h 03 min
    Beaucoup de courage… Je me plains de ne l’avoir pour moi que les weekend mais je vois que je suis un peu chanceuse quand même…
  • Ecrire une réponse