Je suis cette fille face au poids des mots

28 janvier 2016

Je suis une femme forte, je ne lâche jamais rien….

Voilà des mots qui me qualifient parfaitement, voilà comment j’aime me décrire car ces adjectifs me correspondent parfaitement. Mais je devrais leur trouver des synonymes comme, je suis une femme tenace, qui va au bout des choses, je suis une femme combative…..

Tu vas me dire pourquoi appeler un chat une chatte alors que ces mots veulent dire la même chose?

Pourquoi changer les mots pour dire exactement la même chose?

Parce que vois tu quand je dis que je suis une femme FORTE, ce mot a plusieurs significations:

Fort , adjectif Féminin FORTE 

Sens 1

Doté de capacités intellectuelles.

Synonyme : adroit

Sens 2

Courageux, résistant.

Synonyme : résistant

Sens 3

Puissant physiquement.

Synonyme : robuste

Sens 4

Corpulent.

Synonyme : gras

Pour moi quand j’utilise l’expression “je suis une femme forte” je pense au sens 2, courageuse, résistante, qui affronte l’adversité sans ciller (oui je sais c’est beau!) qui ne se laisse pas abattre par les embûches que la vie met sur son chemin…. mais mon FUCKING cerveau lui il pense au sens 4!

Là tu te dis que je suis complètement barrée et que je dois arrêter de fumer du Quinoa, mais figure toi que je n’ai pas inventé cette histoire et que j’en ai pris conscience il y a quelque temps à mon rdv chez ma diététicienne qui doit aussi faire psy à ses heures perdues. Devant mes difficultés à perdre du poids malgré mon rééquilibrage et mes activités sportives il fallait bien essayer de trouver des raisons, en dehors du fait que je ne mange pas assez (je travaille assidument sur ce point depuis mardi d’ailleurs …) Elle m’a raconté l’histoire (de roi mort de n’avoir pas pu me rencontrer? non…) d’une patiente d’un de ses confrère, cette patiente, psychologue de métier, était en plein divorce et vivait des moments pas très rigolos dans sa vie…. elle avait entreprit un rééquilibrage alimentaire comme moi pour se sentir mieux dans sa peau mais ne perdait pas ou alors très peu (encore comme moi.). Cette femme faisait face à des difficultés émotionnelles qui incombent à un divorce qui se passe mal avec des biens et des enfants au milieu… pas le grand rêve quoi!

Face à l’adversité et pour ses enfants cette femme se devait d’être forte, elle se le répétait sans cesse,” je dois être forte”,” je dois tenir”, “je suis une femme forte”, “je ne dois pas lâcher”, “je ne dois rien lâcher… “

Tu vois où je veux en venir…

Son diététicien et ami lui fit prend conscience du poids de ses mots et du double sens qu’ils peuvent avoir et la psychologue qu’elle est fut surprise de ne pas avoir compris seule qu’elle retenait inconsciemment ses kilos… surement pour tout un tas d’autres raisons mais force est de constater que notre fucking cerveau est plus fort que notre simple volonté.

Il ne suffit pas de vouloir et de tout faire pour y arriver pour effectivement perdre du poids…. Il faut aussi changer notre regard sur nous et faire attention à la manière dont on se désigne.

Aujourd’hui je dirais que je suis une femme tenace avec un volonté de fer qui met tout en œuvre pour toucher son but.

Aujourd’hui je dis définitivement ADIEU à mes kilos en trop!

Aujourd’hui je mesure 1.80m et je pèse presque 110 Kgs et cela doit cesser.

Aujourd’hui je ne suis plus une femme forte.

Aujourd’hui je lâche prise sur mes kilos et sur le monde qui m’entoure.

bouche1

Mardi après mon rendez-vous diét, j’ai fais le constat, encore une fois que je ne mangeais pas assez, alors j’ai décidé de noter tout ce que je mange, j’ai pris un petit carnet offert par une amie et un peu à la manière d’un bullet journal, je coche chaque jour les aliments mangés pour atteindre mes 1600 calories journalière. Oui je dois manger QUE 1600 calories, c’est peu pour vous mais pour moi c’est beaucoup, car avant d’aller chez ma diet je ne mangeais que 1000 calories par jour, et pourtant je suis grosse….. Comme quoi ne pas manger beaucoup ne fait pas maigrir pour autant les filles, alors arrêtez de vous affamer.

Au début de mon programme, je suivais à la lettre les quantités et je perdais du poids et puis j’ai pris confiance en mon jugement sur les quantités et j’ai arrêté de peser…. et plus les jours passaient et moins je mangeais…. Alors depuis juin je ne perds quasi plus de poids, je perds du gras car je bouge mes fesses au sport, je ne regrossis pas (sauf là après les fêtes + 400g) mais mon poids ne baisse pas et ça me démoralise. J’ai testé pendant une semaine l’application Le secret du poids et le constat fut flagrant il me manquait entre 300 et 400 calories/ jour et quand on est déjà au strict minimum par rapport à sa taille et son poids 400 calories c’est un gouffre! Mais bon je me suis dit que j’allais réussir à manger ces putain de 1600 calories journalières sans avoir besoin de peser mais en fait non! Je ne mange pas assez, encore et toujours, mon cerveau d’anorexique me bloque….

Voilà pourquoi j’ai pris cette décision de tenir mon journal de bord et de cocher les cases après mes repas…. et depuis mardi j’ai perdu 1 kilo… et je suis tellement contente!

Alors oui je sais que mon poids ne se voit pas, je sais que je suis jolie et que je ne dois pas m’arrêter à un chiffre sur la balance pourtant j’ai longtemps hésité avant de vous l’avouer…. Je ne fais pas une fixette sur mon poids ne vous inquiétez pas, j’ai juste des envies toutes bêtes, comme de pouvoir m’habiller au rayon normal et oublier le rayon grande taille, j’ai juste envie de pouvoir mettre une Levis avec mes converses, de pouvoir porter des hauts qui ne m’arrivent pas en dessous des fesses…. Alors oui tout ça je pourrais déjà le faire, je ne dois pas m’arrêter au regard des autres, blabla…. Oui facile à dire quand on fait un 36 ou même un 42, sauf que moi je ne peux pas le faire pour le moment. Je m’habille bien, je mets des robes, des collants, des jeans (strech), des tee-shirt courts mais avec un plus long en dessous pour cacher mon ventre…. Je le vis bien, je ne suis pas plus complexée que ça car j’ai la chance d’avoir confiance en moi pour savoir répondre aux détracteurs…

Mes kilos ne m’empêchent pas de me faire reluquer à la salle de sport ou de me faire draguer à carrouf (oui passé 30 ans tu te feras draguer à carrefour désolé de te casser le mythe, et encore c’était au rayon pain ça aurait pu être au rayon tampax.. plus gênant 🙂 ) car je les assument et je les portent bien (oui quand tu mesures 1.80m je te l’accorde c’est plus facile que quand tu fais 1.60 m), mais mes kilos me font aussi peur pour le futur, car dans ma famille nous avons des problèmes de santé qui peuvent être assez handicapant et le surpoids n’arrangent rien … alors comme dit l’adage:

“Mieux vaux prévenir que guérir”

Je vous embrasse et pensez au poids des mots les bichettes!

Fuck les kilos

images

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

3 Commentaires

  • Répondre Mélissa Blanca 28 janvier 2016 sur 13 h 48 min
    Comme ton article me parle… (Ça arrive souvent ^^)
    C’est ça c’est psychologique … En plein divorce je me répète aussi je dois être forte … J’ai télécharger le secret du poids également je suis entre 1100 et 1300 chaque jours. Malgrés mon sport 1h par jour 1 semaine je perds plus ça me déprime 🙁
    Bref bref … Bravoooo à toi 🙂
  • Répondre sarah lee 29 janvier 2016 sur 21 h 50 min
    Ah oui fuck les kilos. Mais genre un gros gros fuck quoi. Mais je suis si faible, moi, si faible… :/
  • Répondre Clementine N, illustramiste 31 janvier 2016 sur 22 h 39 min
    Oh que je le connais ce “je suis forte”…. c’est affreusement pareil de mon côté, avec ce sens n°4.

    Je l’ai dessiné il y a quelques temps.

    Bon courage

  • Ecrire une réponse