Je suis cette fille en terrasse

5 novembre 2014
Avril.
Début du printemps, j’aime cette saison où tout renaît!
La vie reprend ses droits sur l’hiver et le paysage retrouve ses lettres de noblesse.
J’aime prendre le temps d’apprécier le temps qui passe.
Assise à la terrasse d’un café j’observe ce couple à la table d’à cote. Elle est blonde, les cheveux aux épaules légèrement ondulés. Elle porte une robe d’un rouge éclatant assorti à son rouge à lèvres. Elle rit à gorge déployée à chaque mot de son chevalier servant. Lui est brun il arbore un look BCBG, chemise blanche sur un jean et barbe de 3 jours. Ils sont beaux. Il y a une tension sexuelle entre eux tellement intense que je suis gênée de les  regarder. Ils échangent des regards qui en disent long…
Un peu plus loin, j’observe une femme, la petite trentaine, assise sur ce banc, elle a l’air usé, au bout du rouleau. Elle semble porter tout le malheur du monde sur ses épaules. Elle regarde dans le vide en fumant son mégot.
A quoi peut elle bien penser?
Elle vient de perdre son travail?
Son amoureux vient de rompre?
Je ne sais pas… Je la regarde en sa peine me gagne ….
En un claquement de doigts son visage s’illumine, elle écrase son mégot sur le sol. Un immense sourire traverse son visage. Elle a l’air si heureux.
Comment peut on passer des larmes au rire en une fraction de seconde?
Elle se lève, se penche et s’accroupit c’est alors qu’une petite fille aux boucles d’or lui saute dans les bras en criant “Mamaaaan”.
Voilà une bien belle raison d’être heureuse. Je ne m’immisce pas plus longtemps dans tout cet amour.
Mon regard croise alors un homme qui promène son chien, un bouledogue français prénomme Kiki. Il est au bout d’une longue laisse, je me demande qui promène qui… Le vieil homme marmonne dans sa barbe, il a cet air aigri qu’on souvent les vieux. Il semble las de la vie, c’est triste!
Et puis il y a cet homme à côté de moi, qui boit son café avec un grand verre d’eau. Cette habitude que je ne comprends pas, j’aime tellement le café que son goût doit rester dans ma bouche. Pourquoi boire de l’eau après? Il lit Libération en fumant une marlboro light. Il se ronge les ongles, il a l’air stressé. Son téléphone sonne, il regarde frénétiquement l’écran de son Iphone, soupire, tire sur sa cigarette, prend une grande respiration pour enfin décrocher. C’est sa femme! Il n’a pas l’air qui va avec sa voix. Il est tout mielleux mais son visage trahi un agacement. Il n’a pas envie de lui parler. Il lui dit rentrer en réunion et ne pas pouvoir lui parler plus longtemps. Il raccroche en marmonnant un je t’aime puant le mensonge.
Il s’allume une cigarette avec celle qu’il s’apprête à écraser quand  une belle brune prend place sur la chaise à côté de lui. Il l’embrasse. Pris en flagrant délit d’adultère monsieur!
Je ne m’attarde pas plus sur ce couple car je connais déjà la finalité de leur après-midi…
Le serveur m’apporte mon café. Il ne me porte aucun regard. Mais moi je l’observe. Il est triste, fatigué, blasé. On voit qu’il préférait être ailleurs. J’arbore mon plus beaux sourire pour le remercier, mais rien n’y fait pas même un regard. Il pourra toujours courir pour son pourboire celui la NanMéOh un minimum quand même. Mon téléphone vibre, un sms de mon amie qui m’averti d’un imprévu. Je me doutais qu’elle serait en retard mais c’est plus fort que moi je mets un point d’honneur à toujours arriver en avance, j’ai été élevé comme ça. Pas grave ça me laisse plus de temps pour observer le monde.
C’est à ce moment précis où je clique sur envoyer  pour lui dire que je l’attend en terrasse du café que j’entends un bruit.
Lui est petit, métisse aux yeux bleus. Elle est châtain les yeux verts, les cheveux tirés en un chignon très haut. Elle est perchée sur 10 cm de talons et du coup elle est plus grande que lui. Comment arrive t’elle à marcher sur ces échasses moi j’en suis bien incapable.
Ils font de grands gestes, parlent très fort. Je ne comprend pas ce qu’ils se disent mais ils ont l’air de se disputer.
Elle s’arrête net à ma hauteur, lui marchait plus vite, s’arrête à peine un peu plus loin. Il avait senti qu’elle ne le suivait plus. Il rebrousse chemin pour revenir à sa hauteur. Elle le jauge, elle le juge. Elle a l’air si hautain quand elle le regarde. Il semble lui inspirer de la haine, du dégoût.
Il se plante devant elle  et lui demande de la suivre; elle refuse, crie, l’insulte. Ces mots sortants de sa bouche sonnent faux.
Comment une si jolie fille peut être si vulgaire?
Grâce à elle je découvre de nouveaux mots. Cette scène est tellement incongrue que même les amoureux et le couple adultère sont absorbés par cette dispute. Qu’a t’il bien pu lui faire pour se faire humilier  de la sorte? Comment peut on se donner en spectacle en pleine rue?
Pour moi les disputes doivent rester à la maison entre les personnes concernées, pas besoin de s’étaler sur la place publique.
Je voudrais bien passer à autre chose, mais elle fait un tel boucan que plus personne n’ose bouger ni parler. Je regarde les gens autour de moi et tout le monde la regarde. Elle le sait, elle sent ces regards sur elle, elle aime qu’on la regarde sinon pourquoi crierait telle de la sorte?
Leur conversation n’a ni queue ni tête, c’est un cercle infernal de reproches et de tords.
Elle m’agace! Elle me gêne! J’ai envie d’intervenir, de lui parler, de lui demander de partir. Quant mon regard croise celui de son amoureux.
Je le regarde, lève les yeux au ciel, soupire et lui souris.
Il me regarde, attrape la main de sa furie et l’embrasse à pleine bouche.
Elle est surprise, décontenancé, elle manque de tomber de ses échasses mais il la retient, il la protège.
Leurs lèvres s’écartent. Il lui dit qu’il  l’aime et ils partent mains dans la main.
Chaque table reprend le cours de sa vie.
Je bois une gorgée de café chaud.
Que j’aime regarder les gens vivre!
Jscf
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

6 Commentaires

  • Répondre Maman d'amour 5 novembre 2014 sur 9 h 14 min
    Wahou !
    Tu te lance dans l’écriture de nouvelles ?
    J’adore celle-ci et, bien que mon avis ne vaut pas grand chose, je trouve que tu as du talent !
    Bisous
    • Répondre Virginie 5 novembre 2014 sur 9 h 36 min
      Merci!!! Oui j’ai envie j’en ai une sous le coude depuis TROP longtemps j’ai besoin de la partager pour l’exorciser! Elle fera l’objet d’une rubrique spéciale et je la partagerais au compte goutte… Nouvelle rubrique du blog: Nouvelle
  • Répondre Lili_roxx 5 novembre 2014 sur 16 h 27 min
    j adore te lire… C est un plaisir à chaque fois! Et tu écris tellement bien.
    • Répondre Virginie 5 novembre 2014 sur 18 h 11 min
      Rhooo merci t’es mimi!!!! 🙂
  • Répondre denver 17 novembre 2014 sur 13 h 02 min
    j’aime vraiment beaucoup la manière dont tu écris, c’est très sympa à lire
    • Répondre Virginie 17 novembre 2014 sur 20 h 08 min
      🙂 merciiiiiii

    Ecrire une réponse