Je suis cette fille au string fushia

5 février 2016

Tu te souviens au mois d’octobre, j’avais fait une petite danse de la joie quand, après plus de 3 mois d’attente, j’avais reçu LE mail qui allait bouleverser ma journée… et les suivantes… je t’en avais parlé ici.

Alors oui la rédaction et le comité de lecture avaient aimé la première version du mon roman mais ils me demandaient cependant de le retravailler un peu (beaucoup en fait) pour plusieurs raisons.

Il était trop court au sens propre comme au sens figuré, un roman se dirige en général vers les 220 000 signes et le mien n’en faisaient que 120 000… C’est déjà pas mal tu me diras mais le problème c’est que quand tu le lis d’une seule traite l’histoire est trop courte, trop survolée, les évènements sont trop condensés alors qu’il y en a beaucoup, amour, meurtre, enquête… tout ça en à peine 73 pages?

Les deux évanouissements de Zoé ne leur plaisaient pas car “peu crédibles et peu intéressants, comme s’ils étaient là juste pour meubler…” Pile dans le mile!

En effet, j’ai eu beaucoup de mal à faire rebondir mon histoire après le chapitre du coup de fil dans le resto. La réaction de Zoé finissait parfaitement le chapitre pour vous laisser en haleine jusqu’au lundi d’après, mais pour écrire derrière ….. Ce sont là les limites de l’écriture intuitive du lundi au lundi sans fil conducteur et sans savoir où j’allais. Alors pour ceux qui ont lu la version du blog, Zoé ne tombe plus dans les pommes, mais de nouvelles chose se passent, de nouveaux personnages, de nouveaux moments forts….

je suis cette fille au string fushia

Les références au string n’étaient pas assez nombreuses ce qui faisait même oublier le titre du roman…

Effectivement le premier chapitre en parle et après plus rien, alors j’ai semé des allusions, plus ou moins subtiles tel le Petit Poucet tout au long de ces nouvelles 127 pages (voir plus suivant la mise en page).

Ils souhaitaient jouer la carte du Girly à fond avec un mélange savamment dosé d’amour, de suspense et d’humour. Moi je dis banco, eux me disent à la Meg Cabot… moi j’ouvre une page Google pour scruter ce qu’elle écrit car je ne connais pas du tout. (je te vois me huer, mais moi j’avais prévu de faire trembler Musso pas Cabot eihn !!) Du coup sur un vide grenier le dimanche suivant, un de ces ouvrages m’attendait sagement “Une irrésistible envie de sucré” inutile de te dire que je me suis marrée sur des dizaines de pages, que je me suis reconnue dans certaines situation ou allusions et que j’ai adoré son suspense.

Et sans vouloir être prétentieuse, je me suis dis que mon écriture y ressemblait un peu, qu’il fallait juste que je me lâche plus comme je peux le faire sur mon blog, bref il fallait que je sois moi tout simplement ! J’espère avoir réussi cet aspect car avoir augmenter le nombre de caractères c’est bien mais si le contenu n’a ni queue ni tête…..

Par contre j’ai des problèmes de ponctuation et de temps, alors j’ai revu les règles de bases de la ponctuation et j’ai découvert avec stupéfaction qu’il fallait un espace avant et après des singes de ponctuation, regarde :

Les signes doubles (signes hauts) sont :
– le point-virgule “;”
– les deux-points “:”
– le point d’exclamation “!”
– le point d’interrogation “?”

La règle est : “signe double, espace double” (une espace avant, une espace après).

Dis moi que toi aussi tu l’ignorais s’il te plait que je me sente moins seule et moins idiote…

j’ai aussi revu le futur et le conditionnel et ces sombres histoires de “s” entre” j’aurai” et “j’aurais”, je pourrais” et “je pourrai”… et l’impératif… les verbes du premier groupe ne prennent pas de S à la première personne… et oui l’impératif on le parle on l’écrit moins souvent 😉

Bref tu comprendras aisément que je ne me suis pas ennuyée ces derniers mois, c’est aussi pour ces raisons que j’ai moins écris ici, non pas que je t’aime moins juste que mon cerveau était coincé dans celui de Zoé taraudée entre son amour pour le beau Marc et les sombres histoires qui lui arrivent. J’étais dubitative entre savoir et vouloir, taraudé entre faire bien et faire bien….

Mais aujourd’hui j’ai fini, j’ai refermé la dernière page de mon string, je l’ai relu et relu et encore relu, j’espère ne pas avoir laissé passer trop de “s” ou d’accents circonflexes….(mais je fais encore des fautes je le sais … )

Je l’ai renvoyé mardi 2 février 2016 à la directrice éditoriale de la maison d’édition qui m’a demandé les corrections, j’ai relu à peu de choses près 50 fois mon mail et je l’ai, lui aussi, passé 15 fois au correcteur orthographique (limite je lui aurais traduit en anglais pour plus de simplicité). Mon cœur s’est mis à battre la chamade en cliquant sur “envoyer”.

Une chose est sûre, comme je lui ai dit, j’ai pris beaucoup de plaisir à réécrire ce roman, j’ai dépassé mes craintes, mes aprioris, mes facultés.

Il n’est pas parfait, je sais déjà quels points elle risque de me demander de retravailler s’il lui plaît toujours autant mais moi je l’aime déjà et j’en suis assez fière…

Alors voilà depuis mardi je rafraîchis ma boite mail environ 200 fois par jour (j’exagère à peine tu me connais), j’espère qu’elle aimera ma Zoé, car au fond elle me ressemble tellement. Cette femme un peu ronde à l’imagination débordante qui se fait des films de tout, qui aime aussi vite que son ombre, qui tire profit de toutes les situations, qui sort de sa zone de confort en permanence si tant est qu’elle en ait une de définie…

Au fond nous sommes toutes un peu Zoé ou la fille au string fushia.

J’ai tellement aimé cette expérience avec vous tous les lundis, vos avis, vos commentaires, vos encouragements, vos remarques.

Ce roman c’est aussi le votre et il faut que vous en soyez conscient car SANS vous il n’y aurait pas ZOÉ BLOOM.

Je voulais simplement vous dire merci et attendant de faire tous ensemble un énorme GNIIIIIIIIIIIII s’il est édité!

Serait-ce un message subliminal que ce premier fortune cookie que j'ai mangé ... ?

Serait-ce un message subliminal que ce premier fortune cookie que j’ai mangé … ?

 

Entre temps mon roman a été édité.

Pour lire ce chapitre rendez-vous chez www.viafabula.com à partir de septembre 2016 !!

A très vite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

5 Commentaires

  • Répondre Aurelie Geoffroy 5 février 2016 sur 15 h 03 min
    J’ai trop hâte de connaître la version finale.
  • Répondre Cpg8409 5 février 2016 sur 15 h 06 min
    J’espère sincèrement qu’il sera édité ! Je ferais partie des premières lectrices, tu peux en être sûre !
    Vivement qu’ils t’en informent 😉
  • Répondre Marionle6tron 5 février 2016 sur 15 h 09 min
    J’ai trop hâte de l’avoir sur ma kindle 🙂
  • Répondre lesbilletsdefanny 5 février 2016 sur 15 h 14 min
    Tiens, je me souviens avoir fait la même réflexion sur les malaises de Zoé … j’ai hâte de découvrir cette nouvelle version, et de la faire connaître 😉
  • Répondre pitch 14 mars 2016 sur 22 h 02 min
    Hâte de savoir aussi. J’avais adorée la première version.
  • Ecrire une réponse