Je suis cette fille #10

14 septembre 2015

Bon je vais me marier ça y est, on a choisi une date, en Février. J’aurais préféré au printemps, mais Hassan voulait qu’on se marie vite, que ce soit fait au plus tôt comme il disait, alors le temps de savoir comment la procédure fonctionnait, de rassembler les papiers, de trouver des témoins…

A qui je vais demander ça moi? Qui pour être mon témoin? Je suis vraiment contente de me marier mais je n’ose pas trop en parler autour de moi, à mes copines, elles ne comprendraient pas. Paul lui comprendrait, il comprendra!

Paul c’est mon meilleur ami depuis la classe de quatrième, il a un an de plus que moi. Quand on est arrivé dans le Gers c’est un des premiers à être entré en contact avec moi, on prenait le bus ensemble le matin et le soir et on se voyait dans la cour de récré.Il a un frère jumeaux, Pierre. ils sont tellement différents, ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau mais ont des caractères aux antipodes. Paul est doux et Pierre est bourru, Paul est un peu efféminé, Pierre est l’incarnation du macho de quinze ans. Paul est moi sommes très vite devenus inséparables, liés comme les deux doigts de la main. J’ai vu défiler ses nombreuses conquêtes, restant toujours dans l’ombre de la brune ou la blonde de passage. J’ai séché ses larmes, réparé son cœur brisé, pleuré pour lui, je l’ai aimé trop fort pour que ce soit possible entre nous. J’ai voulu l’épouser, je me suis rêver en Madame Paul, je l’ai embrassé un soir, on en a jamais reparlé, j’ai oublié, j’ai fais semblant d’oublier…

Paul c’est celui qui m’aurait rendu tellement heureuse, le gendre idéal pour mes parents, l’homme parfait, il sera mon témoin parfait! Lui ne me jugera pas, lui ne me juge pas. La seule chose qui lui importe c’est mon bonheur et pour me faire plaisir il dira oui et sera heureux pour moi. Pas comme eux…

Impossible, c’est vraiment trop dur je ne peux pas, je ne peux pas leur dire, leur avouer que je vais devenir la femme d’Hassan, ils ne comprendraient pas. Il n’y a rien à comprendre d’ailleurs, je l’aime et on va se marier! Mais eux ils vont tout faire pour détruire mon bonheur, tout faire pour me faire douter de l’amour de mon chevalier blanc.

Pour eux on se marie que pour les papiers mais NON, c’est faux! On ne se marie pas que pour ça, on s’aime! De toutes façons on se serait marié tôt ou tard c’est obligé, je ne peux pas vivre sans Hassan, c’est impensable. Alors oui j’aurais aimé attendre un peu plus longtemps mais voilà les faits sont là, si on ne se marie pas vite il va être expulsé, c’est le destin, “Mektoube” comme dit Hassan et moi j’y crois au destin!

Et puis de toutes façons, ils ne pensent qu’à me gâcher les vie, à croire que mon bonheur les empêchent d’être tranquilles, ils ne savent pas être heureux pour moi. Ils détestent Hassan juste parce que c’est un Arabe, eux et leur manie de mettre tout le monde dans le même panier, eux et leur racisme à deux balles. Ils se croient tellement supérieurs, tellement meilleurs que tout le monde. Ils sont persuadés que je me fais manipuler mais ils ne connaissent pas ma vie, ils croient qu’Hassan est avec moi juste pour avoir quelque chose. Ils sont à cent lieues d’imaginer ce que je suis, ils ne me connaissent pas, ils croient me connaitre…

Je ne leur dirait rien, je l’ai décidé. Et puis Hassan pense aussi que c’est mieux, il n’aime pas que mes parents se mettent entre nous deux. Lui qui est tellement gentil quand ils sont en notre compagnie, il est prévenant, poli,  serviable… je gendre idéal mais en plus bronzé! Moi je bois totalement ses paroles, il est tellement cultivé, intelligent, il a vécu tellement plus de choses que moi que je me sens nulle à côté de lui, tellement… commune.

Comment fait-il pour s’intéresser à moi? pour m’aimer? Ce sont plutôt ces questions que mes parents devraient se poser! Comment peut-on détester quelqu’un juste à cause de sa couleur de peau ou de sa religion ? Ma mère a trop lu ” jamais sans ma fille ” et mon père doit souffrir d’un syndrome de persécution car je n’ai jamais vu ni entendu de problème nous concernant avec “ces gens-la ” comme ils disent.

Je suis tellement épuisée de me battre pour leur faire comprendre que je suis heureuse, pas tous les jours certes, mais qui peut se vanter de nager dans le bonheur à temps plein eihn? Dans un couple il y a des hauts et des bas c’est la vie, non? Oui Hassan est parfois rustre mais il m’aime, et puis s’il doit me forcer cest parce que je ne suis pas trop portée  sur la chose moi, je n’ai pas les mêmes besoins que lui c’est tout. Je dois êtres frigide comme il dit, on va aller voir le docteur pour régler tout ça. En attendant il fait de son mieux avec moi, c’est pas facile pour lui de vivre comme ça je le sais, j’ai compris!

Alors non ils ne seront pas là, non je ne les laisserais pas gâcher ma vie, je ne les laisserais pas me faire la morale, me faire douter!

Je vais épouser Hassan en cachette, sans le dire à mes parents.

Au moment ou je prends cette décision je suis un mélange d’excitation et de trouille!

N’est-ce pas censé être le plus beau jour de ma vie?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

5 Commentaires

  • Répondre monica 15 septembre 2015 sur 8 h 07 min
    Je ne sais plus comment te le dire: c’est celui là ton roman. Le string fushia est sympa mais Je suis cette fille c’est une autre dimension!
    Hâte de lire la suite <3
  • Répondre Pimprenelle 15 septembre 2015 sur 8 h 56 min
    C’est compliqué de prendre position ! Moi aussi, je n’ai pas épousé lé gendre ideal ! Pas du tout lé meme milieu social et je peux te dire qu’ils nous en ont fait baver ! Presque 30 ans APRES, je l’aime plus que tout au monde et ne pourrais vivre sans lui ! Par contre, pour prendre ta décision, il ne faut plus lé moindre doute, la moindre peur, il faut que tu sois sure quite à attendre encore un peu ! De toute façon, c’est ecrit, il se passera ce qu’il doit se passer !
    En as-tu discuté avec Paul qui te connais si bien ?
    Pimprenelle
    http://www.cinquanteansetalors.com
  • Répondre Pitch 17 septembre 2015 sur 17 h 09 min
    ah oui ça va jusqu’au mariage
    meme si ils sont pas d’accord je le dirai a mes parents quand meme.
    bon attendons la suite.
  • Répondre SAM 18 septembre 2015 sur 15 h 47 min
    Pas facile quand on est parents de voir son enfant avec quelqu’un qu’on apprécie pas. Même si dans ce roman c’est un peu pour de mauvaises raisons ils devaient peut être déjà sentir le malaise comme nous lecteurs par certaines de tes phrases : c’est ça que j’aime dans ce roman.
    On se prend vite au jeu, on attend la suite avec impatience comme une série dont on veut voir les nouveaux épisodes. Franchement j’adore !!
    Bises
  • Répondre Le Rire des Anges 20 septembre 2015 sur 20 h 30 min
    J’aime beaucoup ce que je viens de lire… Je suis curieuse de lire la suite!
    Très belle ta bannière !
  • Ecrire une réponse