Et la bienveillance dans tout ça ?

2 mai 2017

Il est des mots que j’évite de prononcer tant ils sont tronqués ou sujets à polémique. Celui-ci en fait partie, cependant aujourd’hui je prends le risque.

J’aurai pu tout aussi bien te parler politique ou argent, ou encore sadomasochisme ou veganisme, quitte à prendre des risques… Mais, cet article résulte d’un simple constat personnel et tu verras dans le fond, que tout est lié…

Depuis quelques années, tout le monde ne jure que par la bienveillance, d’abord envers les enfants. C’est un sujet assez sensible tant parfois, cette dite bienveillance, est classée de laxisme par certains parents. C’est un peu la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dirait Van Gogh.

Avant de poursuivre, rappelons la simple définition de ce mot :

 

 Bienveillance,  nom féminin, disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui. Définition Larousse

On parle donc de bienveillance envers les enfants, de nombreux parents en font fie et d’autres ne jurent que par des techniques d’éducation novatrices, comme si, avant, on n’était pas bienveillants avec nos enfants. Mais la question n’est pas là aujourd’hui, moi la fessée je l’aime si c’est Christian Grey qui me la met. 🙂

Le sujet s’est élargi, face au nombre croissant de burn-out, surtout parentaux, à la bienveillance envers soi-même. Prendre le temps de s’occuper de soi, dans le tourbillon de la vie, quand on est une mère ou un père de famille, qu’on travaille à s’en rendre malade, qu’on ne survit plus qu’on ne vit, c’est la priorité au bien-être selon moi. Ce n’est cependant pas toujours aisé.

Alors nous sommes bienveillants envers nos enfants, nous devenons bienveillants envers nous-même, mais à quel moment décide-t-on de devenir bienveillants envers LES AUTRES ?

Oui les autres !

Quand est-ce qu’on arrêtera d’être simplement jaloux de quelqu’un parce qu’il réussi alors que nous on patauge ?

Quand est-ce que, au lieu de critiquer, on tentera de se mettre à la place de l’autre et de se dire qu’il a dû: en chier, travailler, se battre pour en arriver là où il est aujourd’hui.

Où est la bienveillance derrière un clavier et un écran d’ordinateur ?

Il est tellement simple de critiquer, balancer, se moquer, harceler, quand on se cache derrière un pseudo et un avatar. Mais où est la bienveillance ?

Est-ce que, à force d’être bienveillant envers nos enfants et nous-même, on est à bout et on se doit de montrer notre vraie nature ?

Est-ce que la bienveillance au final est, elle, contre-nature ?

Est-ce que l’homme est juste mauvais et se cache derrière cette nouvelle mode bienveillante ?

Est-ce que l’humain est si naïf qu’il ne se rend pas compte que ses mots ou ses actes blessent, ou alors, est-ce qu’il le fait sciemment, juste pour faire mal… ?

Je me pose beaucoup de questions en ce moment, je vois beaucoup de choses, je ne réagis pas car je ne veux pas, mais force est constater que des sujets, comme la politique qui est au centre des préoccupations de la France, réveille des instincts très spartiates chez nos contacts et chez l’Homme en général.

A quel moment, une personne, a t-elle décidé qu’elle avait le droit de juger une autre ?

Quelle légitimité a-t-elle pour s’octroyer ce droit, que dis-je, ce pouvoir ?

Le pouvoir de blesser, juste par pur plaisir.Ne peut-on pas être en désaccord, sans pour autant manquer de bienveillance, d’indulgence, de compréhension…?
N’est-ce pas le coeur même d’une discussion?

Je ne suis pas d’accord, mais je t’écoute, je tente de comprendre. Je ne suis pas obligée de penser comme toi, mais je respecte ton choix, je suis bienveillante. Je peux ne pas comprendre les raisons qui te poussent vers un tel raisonnement, mais si c’est ton choix…

Quel pouvoir ai-je pour te dire que ton choix est le mauvais ?

Comment puis-je me permettre de vouloir te persuader à tous prix que tu es idiot de faire ce choix ?

Quel droit ai-je de tenter de te persuader que moi, j’ai raison et que toi, tu as tord….?

Quel super pouvoir ai-je pour juger que ce que tu fais est mal ?

Et la bienveillance dans tout ça, elle est où ?

 citation: souviens-toi que tout le monde ne pense pas comme toi

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer également

1 Commentaire

  • Répondre froggiesmums 2 mai 2017 sur 17 h 27 min
    Belle article tellement vrai.
  • Ecrire une réponse